Le test de l’arbre

PARLONS DU TEST DU DESSIN D’ARBRE

485_testC’est par un moyen tout à fait ludique et agréable mais tellement approfondi et exact que nous pourrons cerner, comprendre, expliquer et tenter de résoudre les inquiétudes, les problèmes, les insatisfactions, les questions, en fait tout ce qui paraît actuellement ne pas aller chez votre enfant. Tout ce qui le gêne, le perturbe, le bloque dans sa progression scolaire, dans sa vie familiale, dans ses rapports amicaux et fraternels.

LA TECHNIQUE

594069895_tree_roots_000_xlargeVotre enfant va dessiner, suivant des consignes précises, quatre arbres sur une feuille différente, avec un crayon à papier. Il ne pourra pas utiliser de gomme, par contre, il pourra prendre le temps qu’il veut pour dessiner ses arbres.

Vous aussi, adolescents et adultes, vous pouvez dessiner vos arbres, si à ce moment précis de votre vie, vous vous sentez  perdus, perplexes, désorientés, si vous vous posez des questions sur vos projets, votre orientation professionnelle, vos buts, votre famille ou vos amis.

12082749-la-croissance-personnelle-et-developpement-de-la-personnalite-comme-un-symbole-de-la-psychologie-medSachez que l’interprétation de vos arbres prendra certainement quelques jours : en effet toutes les parties de chaque arbre sont importantes, ainsi que la position dans la page, la dimension, et les divers éléments appartenant à chaque arbre en particulier.

Environ deux cents items (ou tracés) sont étudiés pour chaque arbre séparément, chaque item s’il est présent dans un ou plusieurs ou tous les arbres, sera  relevé et noté.

Pour chaque arbre, les tracés seront regroupés par thèmes (ou constellations) afin de cerner le plus près et le plus clairement possible la personnalité du dessinateur dans sa vie professionnelle, familiale, dans ses projets, mais aussi dans sa vie passée et ses éventuels chocs et blessures, qui restés irrésolus, seraient susceptibles de peser sur le comportement actuel.

COMMENTAIRES DE PERSONNES DONT LES ARBRES ONT ÉTÉ ANALYSÉS :

GABRIELLE, GÉRALDINE, AXELLE…

test_arbre_geraldine
Le temoignage de Géraldine…
test_arbre_gabrielle
Le temoignage de Gabrielle …

test_arbre_axelle
Le temoignage d’Axelle…

test_arbre_florence
Le temoignage de Florence…

test_arbre_josephine
Le temoignage de Joséphine…

test_arbre_sylvie
Le temoignage de Sylvie…

Quelques exemples :

arbre1
arbre 1
arbre2
arbre 2
arbre3
arbre 3

L’ENTRETIEN

Pour les enfants : une heure environ  afin d’expliquer les problèmes de l’enfant, ce qui le préoccupe, ce qui l’inquiète ou le met en colère.
Et des solutions proposées à chacun, le malaise pouvant  s’exprimer physiquement (cauchemars, migraines, insomnie, douleurs diverses) de la relaxation, des massages, une consultation chez un homéopathe ou un ostéopathe.  Ou conseiller éventuellement de voir un pédopsychiatre ou un psychothérapeute si l’on juge que l’enfant serait soulagé de parler pendant quelques séances.

Pour les adultes : Il est susceptible de durer une à deux heures.
Des solutions du même genre seront envisagées, après la restitution du test, à la fin de l’entretien.

treeLe test du dessin de l’Arbre réveille ou révèle parfois des souvenirs enfouis dans la mémoire, inexprimés et douloureux.
Il incite le dessinateur à se pencher pendant quelques heures sur sa vie passée, actuelle et sur son avenir.
C’est un révélateur, qui soulèvera le pan des questions restées sans réponse et vous incitera à y répondre.
Mais à la fin de l’entretien, quelle satisfaction d’admettre ce que vous n’avez jamais voulu savoir, ni dire, ni regarder en face. Soulagement, plaisir, reprise de confiance en soi et en tête une impression de légèreté.

ORIGINES

Elles remontent à 1934, Hurlock et Thomson (psychologues) font dessiner 8 dessins, parmi eux, un arbre, afin de déceler une éventuelle perception de jeune enfant. (2000 dessins sont exécutés par des enfants de 4 ans 1/2 à 8 ans 1/2).
1934 encore : Schliebe, lui, fait dessiner un arbre, confronté à d’autres dessins d’arbres (arbres  mort, gelé, heureux, effrayé …). Il veut en faire ressortir  une étude de personnalité basée sur l’expression des affects. (4519 dessins seront ainsi faits par 478 élèves de 4 ans à 18 ans).

Aux environs de 1947 : Buck (psychologue clinicien, disciple de Goodenough) a crée le HTP (dessin de la Maison, de l’Arbre et de la Personne) test de personnalité. (150 dessins sont exécutés par des psychopathes, psycho-névrotiques et inadaptés.)
Il s’intéresse aussi aux enfants normaux et à l’évolution de leurs dessins suivant leur  âge.
Après 1949 : Koch  explique sa méthode dans un livre de 400 pages, mettant l’accentuation sur l’impression globale donnée par le dessin.
(1202 dessins ont été exécutés.). Ce n’est qu’en 1957, que son test sera au point.

Les techniques d’application  de Buck et Koch  sont différentes, certaines consignes plus exigeantes que d’autres restreignent l’initiative du dessinateur.

Bien d’autres psychologues ont travaillé sur ce test du dessin d’arbre.

Renée Stora, licenciée es lettres, a été attachée de recherche au CNRS, au sein duquel elle continuait ses travaux sur le test du dessin d’Arbre, dans un laboratoire de psychobiologie de l’enfant sous la responsabilité du Professeur René ZAZZO.
Son immense travail est basé sur l’étude de plus de 3560 sujets différents en âge, sexes et pathologies. Elle en a interprété leurs dessins d’arbres.
Grâce à ses connaissances graphologiques, psychologiques et statistiques approfondies, elle est parvenue à saisir la personnalité de ces sujets à travers leurs dessins, et expliquer comment ces personnes se situent par rapport à leur entourage familial ou professionnel.